Accueil/TICC/Glossaire/Ressources en Ligne/Pratiques pédagogiques/Infos culturelles/Formation/Nouveaux collègues/Biblio./Programmes/Contacts

Abside (n. f.)

Extrémité d'une église du côté du choeur et comprenant l'ensemble des chapelles: absidioles.

Abstraction (n. f.)

En peinture, l'abstraction date du début du siècle. En 1910, Kandinsky peint la première aquarelle abstraite.

L'oeuvre abstraite met en relation des éléments plastiques (point, ligne, valeur, couleur, matière) dans un espace, sans faire référence à une réalité extérieure à l'oeuvre.

On peut distinguer une abstraction géométrique qui utilise des formes d'apparence géométrique (Mondrian, Malevitch, Barnett Newman par exemple) et une abstraction lyrique qui privilégie le geste spontané et la tache (Pollock, Mathieu, Hartung).

Académie (n. f.)

Lieu où se pratique l'étude du modèle vivant. Dessin ou peinture résultant de cet exercice.

Académisme (n. m.)

Enseignement des académies. Esthétique née de l'imitation qui dégénère en conformisme. S'oppose à une conception de la création née de l'inspiration et de l'imagination.

Acier (n. m.)

Alliage de fer et de carbone essentiellement (- de 1,5 %) auquel on donne par traitement mécanique ou thermique des propriétés variées (malléabilité, résistance).

Utilisé dans l'architecture moderne et contemporaine (Eiffel).

Acrylique (adj. ou n. f. ) (peinture acrylique)

Peinture-émulsion obtenue par dispersion de pigments dans un latex (résine thermoplastique).

L'acrylique se travaille à l'eau et sèche rapidement. Se dit d'une oeuvre réalisée à partir de cette peinture.

Aérographe (n. m.)

Outil permettant de pulvériser finement et précisément des couleurs, des poudres abrasives, en utilisant le principe des pistolets à peinture atomiseurs. Il est utilisé d'abord pour la retouche photographique puis pour les illustrations, enfin par certains peintres comme les hyperréalistes américains.

Allégorie (n. f.)

Expression d'une idée par une image, une scène, un personnage, un tableau, une sculpture, etc. (Les allégories des saisons d'Arcimboldo sont des personnages construits avec les fleurs et les fruits de ces saisons).

All over (mot anglais) (n. m.)

Technique picturale apparue dans la peinture abstraite américaine (Pollock), qui consiste à asperger la totalité de la surface d'une toile posée à plat sur le sol avec de la couleur coulant d'un bidon au fond percé ou d'un pinceau (dripping). Ainsi le problème du champ disparaît.

Cette technique est celle de L'ACTION PAINTING (Ecole de New-York. 1951).

Anamorphose (n. f.)

Image déformée par un miroir courbe notamment (par exemple déformation verticale ou horizontale).

Animation (n. f.)

Type d'organisation d'éléments fixes, lié éventuellement à l'idée de mouvement:

- dans l'espace: organisation d'éléments plastiques déterminant un parcours du regard dans l'animation de surface sans privilégier un point de cet espace (voir. composition);

- dans le temps: succession d'images fixes sur l'écran dans les films d'animation (illusionde mouvement réel). La prise de vue est obtenue image par image, qu'elle concerne des objets, des personnages (pixillation), ou des dessins (dessins animés).

Aplat (n. m.)

Surface de couleur ou de valeur unie.

Aquarelle (n. f.)

L'aquarelle est, comme la gouache, une peinture à l'eau, dont la matière colorante, qui peut être très diluée, garde une grande transparence sur le papier. De ce fait, une couleur claire ne peut pas recouvrir (cacher) une couleur foncée. Par contre, il est possible d'obtenir un mélange coloré par superposition (voir. gouache).

Arabesque (n. f.)

Motif décoratif composé de courbes, éventuellement entrelacées.

Arc (n. m)

Forme architecturale soutenant la voûte (arc brisé, en plein cintre, arc surbaissé, outrepassé).

L'arc-boutant épaule extérieurement le mur d'une église.

Arcade (n. f.)

Ouverture en forme d'arc.

Arcature (n. f.)

Série d'arcades réelles ou décoratives.

Architecture (n. f.)

Formes de construction réalisées par un architecte ou un maître d'oeuvre.

Arrière-plan (n. m.)

Espace qui s'étend derrière le sujet principal de l'image.

Art brut (n. m.)

Art exprimant la spontanéité pouvant utiliser des matériaux à priori non picturaux. Art des marginaux, proche de l'imagination de l'enfant qui n'est pas encore préoccupé de règles de représentation (Dubuffet, Chaissac).

Art nouveau (n. m.)

Nom donné à un mouvement artistique européen de la fin du XIX ème siècle luttant contre le déclin de l'artisanat provoqué par la révolution industrielle et réhabilitant les arts décoratifs.

Cette tendance est caractérisée par une profusion ornementale où domine la ligne courbe d'inspiration végétale ou féminine. (Guimart à Paris, Gaudi à Barcelone, Horta à Bruxelles pour l'architecture; Klimt à Vienne pour la peinture).

Art Pauvre (n. m.)

Mouvement italien des années 60 (Arte Povera) s'opposant à l'art minimal trop rationnel et utilisant des matériaux pauvres pour créer des oeuvres remettant en cause l'idée de culture, de progrès.

Les matériaux utilisés sont souvent organiques et périssables et renvoient l'homme aux énergies primordiales de l'univers. (Merz).

Arts plastiques (m. pluriel)

L'Art relève de l'artifice parce qu'il fabrique des objets qui ne sont pas naturels, mais artificiels (art et artifice ont la même racine).

Un art est appelé plastique:

a) lorsqu'il est modelable dans une matière;

b) lorsqu'il s'attache essentiellement aux problèmes de la construction des

formes. Ainsi le dessin, mais aussi la peinture, la sculpture et l'architecture partagent la dénomination d'arts plastiques.

Aujourd'hui, la séparation est floue entre les arts plastiques traditionnels, récusés par le système des Beaux-Arts et ceux dont la matière n'est pas modelée à la main mais qui s'inscrivent cependant dans le champ du visible: la photographie, le cinéma par exemple.

Autoportrait (n. m.)

Portrait d'un artiste par lui-même.

Avant-garde (n. f.)

Terme emprunté au vocabulaire militaire pour désigner ce qui opère une rupture avec le langage du temps présent, ce qui est en avance sur son temps: mouvement artistique d'avant-garde (concept né au XX e siècle; par exemple le cubisme, Dada, le nouveau réalisme).