Accueil/TICC/Glossaire/Ressources en Ligne/Pratiques pédagogiques/Infos culturelles/Formation/Nouveaux collègues/Biblio./Programmes/Contacts

 

Balustrade (n. f.)

Rangée de balustres ou de colonnettes formant une petite clôture. Borde les terrasses, les balcons.

Bande dessinée (f.)

B.D.-Figuration narrative

- Moyen d'expression populaire très ancien apparu sous sa forme contemporaine au début du siècle aux Etats-Unis (comics) et qui s'est considérablement développé depuis la naissance de l'Ecole franco-belge vers les années 50.

- Forme de récit en images dessinées qui utilise des codes précis à l'intérieur desquelles peuvent figurer des sons (onomatopées), des commentaires, des dialogues qui s'inscrivent dans des 'bulles" (ballons ou phylactères).

Construite comme un film, la B.D. restitue l'illusion de la totalité de l'action en retenant les seuls temps forts et en décomposant le mouvement (Voir. narration).

Baroque (adj. et n. m.)

Tendance artistique qui s'est développée du XVI ème siècle au XVII ème siècle d'abord en Italie puis dans les pays catholiques d'Europe.

A l'opposé du mouvement classique plus fidèle aux rythmes statiques, le mouvement baroque préfère les rythmes dynamiques et utilise surtout les courbes et de très nombreux ornements.

Le style baroque est décoratif et théâtral.

Il a été répandu par l'église catholique pour attirer les fidèles au moment de la crise du protestantisme.

(Le Bernin, Rubens).

Bas-côté (n. m.)

Nef latérale d'une église.

Basilique (n. f.)

L'église chrétienne appelée basilique, tenait ce nom de l'édifice romain, sorte de halle rectangulaire terminée par une abside en hémicycle.

Bas-relief (n. m.)

Sculpture dont les figures se détachent légèrement du support.

Bauhaus (n. propre m.)

Terme allemand associant Bau (construction) et Haus (maison) et qui désigne une Ecole d'art

constituée dans les années 2O en Allemagne par l'architecte Walter Gropius, où enseignèrent notamment les peintres Klee, Kandinsky, Itten.

L'enseignement visait à intégrer l'architecture à toutes les formes d'expression artistiques en favorisant des créations fonctionnelles et standardisées dans la société industrielle.

Ecole très influencée par l'abstraction géométrique.

Béton (n. m.)

Mortier composé de sable, ciment et cailloux mélangés à de l'eau. Le béton armé contient des tiges ou des grilles métalliques qui augmentent considérablement sa solidité. Celle-ci est renforcée par des traitements mécaniques: les techniques de la précontrainte et de la vibration (Le Corbusier).

Utilisé dans l'architecture contemporaine.

Permet d'obtenir de grandes distances entre les points d'appui d'une architecture, donc un agrandissement des surfaces vitrées.

Permet également des constructions en porte-à-faux (avancées sans point d'appui: terrasse par exemple).

Peut donner par coffrage (dispositif en fer ou en bois maintenant le béton jusqu'à sa prise, son durcissement) des formes arrondies dans l'architecture.

Brosse (n. f.)

A la différence du pinceau, qui est rond, souple et pointu, la brosse peut être

plate, avec des poils relativement rigides (Voir document nO planche nO

Bulbe (n. m.)

Coupole renflée que l'on rencontre dans l'architecture russe ou baroque.

Bulle (n. f.)

Forme variable contenant un message écrit ou dessiné et qui sort de la bouche d'un personnage dans une bande dessinée.

La forme d'une bulle varie selon :

- le sens (discours direct ou indirect, expression d'une pensée)

- l'intonation, le son ;

- l'espace disponible.

Au Moyen-Age, le phylactère était une banderole utilisée pour inscrire les paroles prononcées par les personnages de la peinture, du vitrail...